Les sites Comparagroup

Accueil > Actualités > François Hollande favorable à la disparition du dispositif du Prélèvement Forfaitaire Libératoire de l’assurance vie
Actualités de l'assurance vie en ligne
Abonnez-vous au flux rss Envoyer à un ami Imprimer
1 mars 2012 par Jonathan BONDAIS

François Hollande favorable à la disparition du dispositif du Prélèvement Forfaitaire Libératoire de l’assurance vie

François Hollande favorable à la disparition du dispositif du Prélèvement Forfaitaire Libératoire de l’assurance vie

Alors que le premier tour de l’élection présidentielle se rapproche, les différents candidats précisent leur programme en matière fiscale, François Hollande ayant ainsi déjà fait part de son intention de créer une Tranche Marginale d’Imposition à 75 % pour les foyers déclarant plus d’1 million d’euros de revenus annuels, Michel Sapin, chargé du projet présidentiel du représentant du Parti Socialiste, venant, quant à lui, de préciser les intentions du prétendant concernant l’assurance vie.

Soumettre les intérêts générés au barème progressif de l’impôt sur le revenu

Prévoyant ainsi la disparition du dispositif du Prélèvement Forfaitaire Libératoire pour le placement favori des Français, François Hollande entend désormais soumettre les intérêts générés au barème progressif de l’impôt sur le revenu, cette mesure ayant alors pour but, selon le conseiller du candidat, de rééquilibrer la situation « par définition, les personnes disposant au total de faibles revenus (salaires ou pensions retraites, plus fruit de l’épargne) continueront d’être non imposable. Les autres paieront comme tout le monde ».

 

Ayant déjà suscité un certain nombre de réactions de la part des professionnels et des épargnants, la mesure reste toutefois encore floue, Michel Sapin n’ayant, en effet, pas précisé si celle-ci allait s’appliquer de manière rétroactive, limitant sa réponse à « Joker ! Nous aurons à en discuter avec les professionnels », laissant donc planer le doute quant à l’avenir du statut fiscal du placement d’épargne favori des Français.
 

Intervenant dans un contexte économique difficile et une période délicate pour l’assurance vie, ce changement de régime fiscal pourrait ainsi priver ce produit financier de toute attractivité à long terme, son seul intérêt restant alors l’organisation d’une succession, puisqu’il resterait possible, selon le candidat socialiste, de transmettre jusqu’à 152 500 € par héritier en franchise d’impôt, la préparation d’un départ à la retraite par ce biais-là perdant, quant à elle, tout avantage.

Retour à la liste des actualités
A lire également
10 septembre 2016
Opération séduction de Fortuneo Vie
Jusqu’au 31 octobre, Fortuneo verse une prime de 150 € pour toute première adhésion à son contrat d’assurance vie Fortuneo Vie dès l’instant que les sommes investies sont allouées pour une part aux unités de...
Lire la suite
5 septembre 2016
Nouveau pic de collecte en assurance vie

Avec une collecte de 3,4 milliards d'euros nets, l’assurance vieregagne en juillet le niveau de l’été 2015 et prend le chemin d’une année faste.


Lire la suite
2 juillet 2016
Quelle résistance des fonds en euros face au Brexit ?
Outre une législation en préparation de type « Sapin II » et une hypothétique remontée des taux, les fonds en euros d’assurance-vie prennent l’eau, mais toujours moins que les placements en unités de compte qui boivent la...
Lire la suite
Demande de documentation gratuite
Recevez les documentations de nos partenaires gratuitement et sans engagement
Je souhaite recevoir
Toutes les documentations
Fortuneo
Bourse Direct Vie

Comparatif

Comparez les différents acteurs sur le marché de l'assurance vie en un simple clic

Fiche pratique

L'assurance vie expliqué grâce à nos fiches pratiques

Synthèse

Découvrez les forces & faiblesses des contrats d'assurance vie en rubrique synthèse.

Lexique

Les termes techniques de l'assurance vie n'auront plus de secret pour vous grâce à notre lexique.

Devenez affilié Comparavie

Vous avez un site ou un blog en rapport avec l'assurance vie ? Rentabilisez votre site ! Contactez nous pour en savoir plus

Comparavie sur Facebook