Les sites Comparagroup

Accueil > Actualités > Valérie Rosso-Debord souhaiterait que l’assurance vie puisse financer la dépendance
Actualités de l'assurance vie en ligne
Abonnez-vous au flux rss Envoyer à un ami Imprimer
9 mars 2012 par Jonathan BONDAIS

Valérie Rosso-Debord souhaiterait que l’assurance vie puisse financer la dépendance

Valérie Rosso-Debord souhaiterait que l’assurance vie puisse financer la dépendance

Fortement liée au vieillissement de la population, l’augmentation de la dépendance ne cesse, aujourd’hui, de préoccuper les experts, une récente étude de l’Institut National d’Études Démographiques estimant entre 1,9 et 2,7 millions le nombre de personnes dépendantes en 2060, posant ainsi, encore un peu plus, le problème du financement, évalué, toujours selon l’étude de l’INED, à 25 milliards d’euros.

Nicolas Sarkozy pourrait reprendre l’idée de la député UMP de Meurthe-et-Moselle

Face à un tel problème, de nombreuses solutions restent envisagées, Valérie Rosso-Debord, député UMP de Meurthe-et-Moselle préconisant, pour sa part, la mise à contribution des assurances, dont les services liés à la dépendance peinent à décoller, l’élue constatant que « c’est aujourd’hui une assurance à fonds perdus (…) les assureurs n’y vont pas franchement, ce n’est pas rentable », les professionnels du secteur réclamant, en effet, un certain nombre d’aménagements.

 

Bien consciente des difficultés qui devraient se présenter dans le futur, Valérie Rosso-Debord, membre de la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale, a ainsi évoqué l’idée de mettre à contribution l’assurance vie, dans le cadre du financement de la dépendance, en affirmant que « libérer l’assurance vie à destination de la prise en charge de la dépendance peut être une solution », envisageant d’affecter, à cette cause, les taxes sur les contrats en rente.


Constituant, aujourd’hui, un sujet de préoccupation particulièrement important pour les pouvoirs publics, le vieillissement de la population et l’augmentation de la dépendance devrait nécessiter, dans un futur proche, la prise d’un certain nombre de décisions, les dépenses ne cessant d’augmenter en la matière, raison pour laquelle l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle ont intégré ce sujet à leur programme, à l’image de Nicolas Sarkozy, qui pourrait reprendre l’idée de la député UMP de Meurthe-et-Moselle.

Retour à la liste des actualités
A lire également
10 septembre 2016
Opération séduction de Fortuneo Vie
Jusqu’au 31 octobre, Fortuneo verse une prime de 150 € pour toute première adhésion à son contrat d’assurance vie Fortuneo Vie dès l’instant que les sommes investies sont allouées pour une part aux unités de...
Lire la suite
5 septembre 2016
Nouveau pic de collecte en assurance vie

Avec une collecte de 3,4 milliards d'euros nets, l’assurance vieregagne en juillet le niveau de l’été 2015 et prend le chemin d’une année faste.


Lire la suite
2 juillet 2016
Quelle résistance des fonds en euros face au Brexit ?
Outre une législation en préparation de type « Sapin II » et une hypothétique remontée des taux, les fonds en euros d’assurance-vie prennent l’eau, mais toujours moins que les placements en unités de compte qui boivent la...
Lire la suite
Demande de documentation gratuite
Recevez les documentations de nos partenaires gratuitement et sans engagement
Je souhaite recevoir
Toutes les documentations
Fortuneo
Bourse Direct Vie

Comparatif

Comparez les différents acteurs sur le marché de l'assurance vie en un simple clic

Fiche pratique

L'assurance vie expliqué grâce à nos fiches pratiques

Synthèse

Découvrez les forces & faiblesses des contrats d'assurance vie en rubrique synthèse.

Lexique

Les termes techniques de l'assurance vie n'auront plus de secret pour vous grâce à notre lexique.

Devenez affilié Comparavie

Vous avez un site ou un blog en rapport avec l'assurance vie ? Rentabilisez votre site ! Contactez nous pour en savoir plus

Comparavie sur Facebook